24h 24h in a city

NEW YORK PAR JESSICA BOUKRIS

jessboukris

Jessica Boukris est la co-fondatrice du magazine en ligne Inside/Out, une communauté de femmes créatives qui placent le bien-être et le sport au centre de leur lifestyle. C’est donc en toute logique qu’elle nous propose un guide « sport et bien-être » de New York (Alison, la seconde co-fondatrice du magazine, vous proposera bientôt un second guide, dédié à Los Angeles).

« J’ai connu New York pour ses fêtes inoubliables, sans doute les plus dingues et les plus improbables, et je l’ai retrouvée cette année pour une semaine marathon autour du sport et du bien-être. Avec Alison, nous avons suivi une dizaine de filles pour leurs workouts matinaux, leurs rituels, les pauses bien-être qui rythment leurs journées à rallonge, indissociables de cette ville. L’une d’entre elles, directrice de la mode d’un magazine international bien connu, nous confiait : « New York n’est plus la ville festive qu’elle était ! Les new-yorkais sont des early adopters de la superfood, des nouvelles activités, des tenues de sports… Je ne connais plus une seule personne qui boive encore de l’alcool downtown». New York connaît un nouveau boum du bien-être et l’offre des cours, des studios, de salles de sport et même des méthodes de sport, explose.

C’est bien connu, les new-yorkaises n’hésitent pas à se lever aux aurores pour transpirer avant d’aller travailler, et pouvoir ainsi affronter leur journée stressante bien armées. Elles ne rechignent pas non plus à cumuler plusieurs heures d’activités dans la même journée, pour atteindre la combinaison parfaite : cardio / étirements / gainage. C’est dans cette optique que j’ai pensé cette journée, mais cela ne vous empêche pas bien-sûr de tout répartir sur une semaine !

Voici donc un condensé des expériences qui nous intéressent en ce moment.

07h00 : Réveil et collation légère.

Pas de petit-déjeuner à rallonge, ni d’œufs brouillés ! Ici, on petit déjeune vite-fait et on enfile ses baskets pour commencer la journée avec une heure de workout énergique. Faites une commande en ligne des produits de Sakara pour des pauses organiques, à base de plantes, pour vous procurer l’énergie dont vous aurez besoin.

08h00 : Un cours pour bien commencer la journée.

Studio B est l’endroit parfait pour débuter votre matinée. Le lieu propose une sélection archi qualitative en matière de cours. Parmi nos préférés : ceux de The Class avec Taryn Toomey, The Dance avec Amanda Kloots, ou be.come avec Bethany Meyers.

Taryn Toomey – une fille élancée au port altier, en legging gris – est le nouveau guru du fitness et ses cours, qui sont décrits par elle, comme « des expériences cathartiques » ne laissent personne indifférent. Ils vous donneront envie de crier, de pleurer et à la fin vous vous sentirez sûrement extrêmement sereine. Je conseille d’en faire l’expérience le jour de votre arrivée à New York. Pour moi, ça a été extrêmement bénéfique pour faire disparaître les effets du décalage horaire. Encore plus efficace que la mélatonine !

Amanda Kloots ne perd jamais son sourire et ses cours – The Dance – sont vraiment placés sous le signe de la bonne humeur, personne ne vous prendra de haut. Au contraire. On comprend mieux comment les new-yorkaises ont remplacé les dancefloors.

Bethany Meyers conjugue un look de garçon manqué avec une silhouette sublime, et des tatouages qui la rendent inoubliable. Ses cours be.come mêlent pilates et yoga dans une version high intensity, rythmée par la musique, qui vous invite à tout penser plus grand, pour révéler la « meilleure version de vous même ».

10h00 : Shopping chez Bandier.

Après le cours, on descend l’escalier pour s’accorder une séance shopping (le studio est au-dessus du magasin). Bandier réunit les marques athleisure les plus intéressantes du moment. Ici, l’offre va bien au delà des géants de l’industrie (même si vous trouverez des pièces Nike, Adidas et Adidas by Stella McCartney) et vous pourrez découvrir les jeunes designers qui oeuvrent au renouveau du fitness comme P.E. Nation (mon coup de cœur !), LNDR ou Heroine.

11h00 : Pause chez Cha Cha Matcha.

Cha Cha Matcha a été conçu pour concilier la finesse et l’élégance des cérémonies du thé à la japonaise, et le lifestyle new yorkais. Le résultat : une atmosphère un peu kitsch rose bonbon très 50s, avec des touches de vert, pour déguster un vegan chia pudding ou un Matcha Paradise : matcha / strawberry / blueberry glacé.

11h30 : Shopping chez Outdoor Voices.

Outdoor Voices est une marque parfaitement adaptée au marché français… et elle se fait attendre. Elle ne livre pour l’instant qu’aux US et sa collaboration avec APC n’a pas encore apaisé ma frustration ! Une visite à la boutique est donc incontournable. Ces vêtements de sport vous mettent en valeur comme aucun autre. Les coupes n’ont rien à envier à celles de créateurs. Les matières sont extrêmement agréables, confortables, premium. Ici pas de gros messages agressifs, de fluo ou d’imprimé improbable. La gamme de couleur joue sur des camaïeux de tons sourds, doux : du bleu, vert, gris, du rose poudré, du jaune. On a envie de tout acheter ! À noter : quelques produits Moon Juice sont proposés à l’achat, dans la boutique. À tester.

12h30 : Déjeuner chez Butcher’s Daughter.

L’incontournable du moment… Des produits frais, bio, des fournisseurs locaux et une carte de saison. Jus, smoothies et thés à gogo. A déguster avec un toast avocat, des tacos verde, un egg sandwiches ou des gaufres délicieuses.

14h00 : Un run chez Mile High Run Club.

Mile High Run Club est l’expérience du running en ville, poussée à son paroxysme. Une trentaine de tapis de course sont alignés dans une salle avec un light show qui ferait pâlir d’envie un groupe d’électro, et une DA musicale soignée, sur une dizaine de kilomètre. Au programme : une immersion dans le noir qui va crescendo, rythmée par la musique et la lumière, un parcours différent à chaque fois – par exemple le premier quart du marathon de New York – et de petits exercices d’altères. Un workout complet dispensé par des coureurs d’élite, pour courir sans se blesser sur le bitume, ni respirer l’air pollué.

16h00 : Une mani/pedi chez Sundays.

Après l’effort… Petite pause réconfort pour une mani / pédi (ou un massage) chez Sundays. Un salon simple et moderne, aux produits naturels et non toxiques.

17h00 : Sauna chez Higher Dose.

Leur slogan : « Get High, Naturally ». Tout un programme… Encore cette même thématique de la nuit, récupérée par le monde du bien-être. Le sauna 2.0. Une expérience sur-mesure pour se détendre, évacuer ses toxines et ressortir de la cabine plus reposée que jamais. Au menu : des rayons infrarouges, une playlist sur-mesure, une gamme de lumières et des senteurs au choix pour une « dose » de bien-être que l’on aimerait pouvoir se procurer ici !

19h00 : Un verre !

N’étant pas new-yorkaise, tout cet exercice vous aura sûrement donné très envie d’un verre de vin et vous aurez tout aussi sûrement envie de rentrer abandonner votre legging, pour remettre des vêtements moins confortables, avant de repartir.

STUDIO B
164 5th Avenue

TARYN TOOMEY STUDIO
22 Park Place, 3rd Floor

CHA CHA MATCHA
373 Broome St.

OUTDOOR VOICES
251 Centre St.

BUTCHER’S DAUGHTER
19 Kenmare St.

MILE HIGH RUN CLUB
W 25th St.

SUNDAYS
51 E. 25th St.

HIGHER DOSE
21 East 1st St.

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Poster un commentaire