Homme Interviews

MARC BRIANT- TERLET, CO-FONDATEUR DU MAGASIN EN LIGNE DEDIE A L’HOMME: HORACE

Aujourd’hui Far & Wide part à la rencontre de Marc Briant- Terlet, co-fondateur de Horace, site de grooming pour hommes en ligne.

Bonjour Marc,

Bonjour Far & Wide!

Qui êtes-vous? Quel est votre parcours?

Je suis Marc Briant-Terlet, cofondateur de Horace, un magasin en ligne de grooming pour hommes. J’ai grandi en banlieue avant de m’envoler pour Montréal faire des études en management. Je suis ensuite revenu en France pour prendre en main le marketing de Vans. Je suis ensuite devenu consultant pour eux et d’autres marques comme Dockers et Google. J’ai vécu pendant très longtemps entre Paris et le Canada (Montréal et Toronto) et suis de nouveau parisien à temps plein depuis 2012.

Pourquoi Horace? A qui s’adresse-t-il ?

J’ai lancé Horace avec un ami en septembre dernier avec une idée très simple : celle d’aider les hommes à prendre soin d’eux simplement.

D’une part, il est difficile aujourd’hui de trouver des produits de qualité, beaux avec un prix reflétant ce qu’est vraiment le produit et non les dépenses de communication. D’autre part, le service aujourd’hui très standard et donc peu adapté à la vie des hommes : pas d’informations pour choisir les produits, service-client absent et livraison lente.

Horace est donc la réponse à ces deux problèmes. Nous aidons les hommes à trouver les produits qui leur faut et ensuite nous nous occupons de tout.

Nous nous adressons à tous les hommes qui prennent soin d’eux, mais ne veulent pas y passer du temps.

Qu’est ce que le bien-être pour vous?

C’est être en phase avec soi-même, faire des choses que l’on aime et aimer les choses que l’on fait tout en acceptant que la vie n’est pas faite que de moments heureux. C’est donc quelque chose de très personnel et individuel.

Concrètement, en ce moment, pour moi, c’est travailler sur Horace, aider nos clients à sentir bien dans leurs peaux, tout en profitant de mes proches et rester en forme.

Quelle est votre routine beauté et quelle place prend-elle au quotidien? Quels sont vos essentiels?

C’est très simple et ça dure 10 minutes, douche incluse.

Je prends une bonne douche généralement froide car ça me réveille, et aussi parce qu’une douche chaude m’assèche la peau. Je me lave avec le savon liquide peppermint de Dr Bronner’s. J’adore son odeur de menthe hyper fraîche. Je me lave le visage avec un produit que nous sommes en train de développer, inspiré de la tradition japonaise. Pour mes cheveux, j’utilise le Scalp Shampoo de Sachajuan, très bien pour apaiser le cuir chevelu. Pour la crème hydratante, j’utilise aussi une crème qu’on développe, pensée notamment pour les mal-rasés comme moi. Après, je déjeune. Puis brossage de dents, évidemment avec notre brosse à dents faite avec du charbon actif japonais, le Binchotan, connu pour ses propriétés purifiantes (J’en utilise même pour purifier mon eau) et du Marvis blanchissant, car quitte à se laver les dents, autant faire en sorte qu’elles restent blanches.

Avez-vous un secret de beauté familial? Une astuce que vous avez mise au point?

Je n’ai pas un secret beauté de famille. En revanche, ma mère nous a donné une très bonne éducation nutritionnelle et sportive. Ça m’a probablement aidé à échapper aux problèmes de peaux d’adolescents.

Le matin, je bois toujours de l’eau avec du citron avant le petit déjeuner, qui contient toujours une banane broyée avec du lait d’amande et un mélange d’acides aminées et de protéines végétales. Toute la journée je bois de l’eau de Paris purifiée avec du Binchotan.

Que faites-vous pour vous relaxer?  

Beaucoup de sport d’abord. Je vais trois fois par semaine m’entraîner dans une salle à deux pas de chez moi et une fois par semaine je fais du yoga vinyasa. Et sinon, comme tout le monde, j’essaie de passer du temps avec mes proches, au restaurant, dans des bars, dans leur appart ou le mien. Quand l’occasion se présente, je pars en weekend, idéalement à l’étranger et en ville. Je suis très citadin. J’ai besoin d’activités, d’avoir des choses à faire. Je suis pas du genre à végéter au bord d’une piscine.

Parlez-nous de votre quotidien, quelles sont vos adresses de prédilection?

Ma vie entremêlant le perso et le pro, je n’ai pas de lieu qui soit spécifiquement dédié à l’un ou à l’autre. Je suis un grand fan de Clamato, non pas parce que ça me rappelle mes nombreuses années à Montréal, mais car j’adore les produits de la mer et les produits crus. Là-bas, c’est le meilleur de ces 2 mondes. C’est aussi bien pour un tête-à-tête, qu’un repas entre amis, aussi bien le soir que le dimanche à 15:00.

Je vais très régulièrement chez El Nopal, les meilleurs tacos de Paris, pour récupérer mon déjeuner et chez The Sunken Chip, le meilleur fish & chips de Paris, si je dîne chez moi.

Pour le bar, je suis très classique. J’adore le Harry’s Bar, notamment pour leur maîtrise du French 75, un de mes cocktails préférés. J’aime aussi ce lieu car il n’y a que de vieux étrangers surtout au rez-de-chaussée. Ils sont toujours très intéressants à regarder.

Quel est votre mantra?

Do it.

Une destination dont vous ne pourriez vous passer?

Sans hésiter, Ibiza, havre de paix et fête perpétuelle.

Vos prochaines folies? 

Art : probablement une photographie d’Erwin Blumenfeld.

Bien-être : une semaine à la Sha Wellness Clinic en espérant y croiser Poutine en survêtement Loro Piana.

Mode : Quelques paires d’Alden.

Far & Wide en 3 mots:

Bien-être – Dénicher – Pertinent

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Poster un commentaire