24h 24h in a city

CONCARNEAU PAR MARGAUX LE GALL

margaux

Margaux Le Gall, audacieuse et exigeante Image Manager pour le géant Martell Mumm Perrier Jouët, vous accompagne une journée sur sa côte bretonne natale – plus précisément Concarneau et ses environs – afin de vous faire découvrir cette terre de caractère où se mêle paysages d’exception et douceur de vivre.

Très rapidement, probablement dès la fin de cette phrase, je vais basculer dans un récit ultra subjectif. Je préfère l’annoncer en toute transparence. Car je ne saurai pas faire autrement… Parler de la Bretagne, mon chez moi, là où j’ai grandi, c’est faire appel à une multitude de souvenirs, d’émotions, de choses banales qui font du bien. Et c’est l’envie immédiate d’y retourner, d’y être, pour continuer !

Si nous sommes hors saison, je me réveille en tribu, famille ou amis, dans l’un des gîtes de ma maman à une douzaine de km de Concarneau. Ancienne costumière dans le cinéma, elle a su importer son univers en respectant un « ton breton ». Toutes les chambres sont différentes, et chaque mini détail de déco raconte une histoire, une anecdote…

Le petit dej est généralement le 1er prétexte « crêpes » de la journée, elles viennent directement des Halles de Concarneau où on les commande la veille. Sinon, pour « les vrais », c’est tartine de pain noir au beurre salé. Un pain de seigle tellement dense, que frais… On dirait du gâteau ! Miam !

Encore en pyjama (de toute manière il y a personne !) : direction la mer, à 300m de la maison – sur l’une des plages (Kerouini) les plus sauvages et préservées de la région c’est bolée d’air frais pour se remettre les idées en place et attaquer la journée. Je ne fais pas de yoga… mais j’aime penser que c’est un peu la même sensation.

Je continue la matinée avec une grande ballade… Le plus dur c’est juste de choisir où.

Les dunes de Pendruc ? Le sentier du Doigt de Dieu ? Les falaises de Rospico ?

Un peu intéressée… J’opte pour le doigt de Dieu – le nom me fait toujours rire (ca vient de la forme d’un rocher qui porte bonheur) et comme ça, sur le retour on s’arrêtera à Riec chez Jacky pour quelques huitres historiques (plus d’un siècle que ca dure le bazar…). On ne s’installe jamais au resto, on choisit quelques coquillages, on nous les ouvre et on s’installe en face pour un pique-nique sous les pins. Je crois que le luxe, c’est tout simplement ça.

Après, petite séance de plage… Car oui – Ô surprise – même si nous restons pâles, il fait beau en Bretagne !

Il y en a pour tous les goûts, du coup c’est un peu la bataille… Entre ceux qui veulent la farniente sur le sable doux et si fin de Tahiti (c’est vraiment le nom de la plage.), les surfeurs qui préfèrent Raguenes, les « citadins » qui s’éclipsent aux 4 sardines (mini crique cachée à 15 min à pied du centre ville de Concarneau) et les potes avec enfants qui filent à Port Manec’h (plage « carte postale » avec ses petites cabines surplombée d’un manoir).

La fin d’aprem arrive… Si on dine à la maison, on se sépare pour les courses. Les garçons vont au Port de Trévignon choisir poisson et langoustine à la rentrée des bateaux (et surtout se poser sans nous dire à la terrasse de Madame Arthur…). Et les filles, en charge des desserts : on est tous dingues des pâtisseries incroyables d’Eric Jubin, la Chocolaterie de Pont-Aven. Tarte à base de farine de blé noir, ou petits gâteaux exotiques aux finitions parfaites (plus glossy que la bouche de Rihanna)…

Et cette répartition des tâches nous va très bien, parce que généralement on traine 1h de plus. Je suis obligée de passer à l’expo temporaire du Musée de Pont-Aven. La région a inspiré de nombreux peintres et la richesse picturale y est folle… Je peux voir et revoir le travail de Gauguin et ce mini musée qui vient d’être entièrement refait est en partenariat avec le Musée d’Orsay… Du coup, hop, on peut tomber par hasard nez-à-nez avec un Monet dans une salle de 5 personnes…

Toujours dans le centre de Pont-Aven on continue sur le plaisir des yeux avec 2 rdv shopping incontournables… Chez Idée, magasin déco et design sur 3 étages où on évite la foule parisienne tout en se remettant à niveau côté tendance (mobilier, luminaire, librairie…) puis forcément, passage chez B.E.A.U, petite boutique de vintage avec des pièces 60’s 70’s rares ou marques de luxe et créateurs plus contemporains à prix imbattables… On ne repart jamais les mains vides.

L’heure de l’apéro a sonné, on rapatrie les troupes à la terrasse de l’Hôtel des Sables Blancs pour le coucher de soleil. Les enfants restent jouer sur la plage pendant que les grands trinquent… Si ca s’éternise (c’est les vacances après tout…), les courses seront pour demain et on met les pieds sous la table à la Coquille – le seul resto au milieu du chantier naval de Concarneau. Cadre impressionnant et face à la Ville Close.

Et forcement, un reste de bataillon (dont je fais régulièrement partie…) finira aux Korrigans (chez « Guitte » pour les intimes) – la « boite » mythique du centre ville de Concarneau. Une chaumière en pierre qui accueille de génération en génération aussi bien les plaisanciers de passage, les jeunes et fougueux élèves de l’école des Glénans que les « locaux » – jeunes, vieux, marins, habitués… On terminera tous sur un tube ringard des années 80’s, pour notre plus grand plaisir.

On ne juge personne… C’est les vacances !

CERISE SUR LE GATEAU

Partir une journée en zodiac ou avec la navette sur l’Archipel des Gléanans…
C’est un peu comme les Seychelles mais en beaucoup plus proche (et légèrement plus frais dans l’eau, mais ça raffermit).

BACK UP MAUVAIS TEMPS

… Bon, si par malheur il pleut quand même, c’est l’occasion de passer une journée à la Thalasso de Concarneau. Prix plutôt accessible pour un cadre et des prestations de haute qualité. Rien de plus délicieux que de se laisser hypnotiser par la tempête depuis un bain bouillonnant…

PLUS TOUJOURS PLUS

Quand j’ai envie de changer de spots, je vais sur le compte insta de Port d’attache
Insta : leportdattache
Même si c’est sur toute la Bretagne, ca donne plein d’idées de nouveaux lieux…

 

GITES Kerouini 8 ou 2 personnes
Emmanuelle.stenou@gmail.com
https://www.airbnb.fr/rooms/18410483?s=1

Crêpes Krampouz Ar Mor
Halle de Concarneau

Chez Jacky
Port du Belon à Riec-sur-belon

La Chocolaterie de Pont-Aven
Place Henri Delavallée
Pont-Aven

Idée
4 rue Emile Bernard
Pont-Aven

B.E.A.U vintage store
16 rue du Port
Pont-Aven

Musée de Pont-Aven
Place Julia

Hôtel des Sables Blancs
46 rue des Sables Blancs à Concarneau

La Coquille
Quai du Moros à Concarneau

Korrigans
2 avenue du Dr Pierre Nicolas
Concarneau

Thalasso Concarneau
36 rue des Sables Blancs

Pic © Beto Cabrera

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Poster un commentaire